Centre "Comprendre et Parler" asbl

Flash Info!

Le Centre Comprendre et Parler sera de la partie!

En savoir plus ...


Logo Onici

Aan beide oren doof, en toch maar één implantaat terugbetaald

Naar aanleiding van de Internationale CI-dag verscheen op de website van Het Belang van Limburg op vrijdag 23 februari 2018 een artikel met als titel "Aan beide oren doof, en ik krijg maar één CI terugbetaald".

Hetzelfde artikel werd gepubliceerd in de weekendkrant van 23-24 februari 2018.

Je kan het volledige artikel hier downloaden


Film des 50 ans du Centre

Cliquez ici pour le voir en grand


COCOM - GGC

cocom-logo2x.png - 6,87 kB

Commission Communautaire Commune

Gemeenschappelijke GemeenschapsCommissie

"Comprendre et Parler" is gesubsidieerd door de GGC

"Comprendre et Parler" est subventionné par la COCOM

"Comprendre et Parler" receive funds from the COCOM-GGC


FCRA

Logo du FCRA

Fédération des Centres de Réadaptation Ambulatoire a.s.b.l.

Federatie van Centra voor Ambulante Revalidatie v.z.w.

"Comprendre et Parler" asbl est membre de la Fédération des Centres de Réadaptation Ambulatoire

"Comprendre et Parler" is a member of the Federation of Ambulatory Rehabilitation Centers

"Comprendre et Parter" vzw is lid van de Federatie van Centra voor Ambulante Revalidatie


TEFF

The Extraordinary Film Festival

TEFF-200.gif
Le Centre a participé en 2017

photo
Cathy Van Vlierberghe,
responsable
faisant fonction

Logopèdes et animateurs en langue des signes

Nathalie Balon, responsable des logopèdes et animateurs en langue des signes

La rééducation logopédique individuelle et collective joue un rôle primordial. Apprendre à comprendre un interlocuteur, à prendre la parole et à développer les mécanismes cognitifs fondamentaux propres au langage à des enfants qui entendent peu ou qui entendent mal est une tâche ardue et de longue haleine. Les séances quotidiennes indispensables à l'objectif de communication linguistique exigent de grands efforts de la part des logopèdes. ... et  surtout de la part des enfants. Pour motiver ceux-ci à accepter ces efforts, les logopèdes doivent constamment proposer de nouvelles activités de communication nécessitant la préparation de supports matériels attrayants et fréquemment renouvelés (jeux éducatifs, images, pictogrammes, objets et personnages miniatures, ...).

L'évolution des méthodes au fil des ans et les avancées dans le domaine de la psycholinguistique développementale servent de tremplin pour l'équipe logopédique vers de nombreuses réflexions, remises en question et développement de nouvelles techniques et moyens de communication. La mise en pratique de ces techniques et la combinaison originale de la méthode verbo-tonale, du LPC et du FCSC et de l'éducation auditive ont requis et continuent à requérir d'importants efforts de conceptualisation et de réflexion critique.

C'est essentiellement l'équipe logopédique qui fournit ces efforts et qui mérite particulièrement d'être créditée de leurs résultats, modèle de référence pour de nombreux centres belges et étrangers.

Le rôle des logopèdes est également de contribuer , par une guidance parentale appropriée, à ce que les parents soient, à tous âges, les acteurs privilégiés du développement linguistique de leur enfant sourd ou malentendant.

Le Centre reconnaît l'intérêt et la nécessité pour les enfants et adultes sourds d'utiliser la langue des signes et de la valoriser.

La langue des signes est intégrée dans le processus d'accompagnement voire de rééducation linguistique lorsque nécessaire.
 En pratique cela implique l'intégration de pratiquants de la langue des signes à l'équipe interdisciplinaire. Des animateurs sourde remplissent cette fonction, par l'organisation d'ateliers de communication en langue des signes faisant partie des différents programmes de rééducation ou par des séances individuelles ciblées sur l'entraînement de compétences particulières (mémoire, analyse phonologique, conceptualisation, culture générale,.... Les parents sont également invités à se familiariser avec la langue des signes et à acquérir du vocabulaire de cette langue qui pourra être utilisé en combinaison avec le LPC selon le projet mis en place.  Cette manière de procéder permet aux enfants de se familialriser, dans le plaisir, à cette langue et à l'investir positivement. Les transferts de compétences linguistiques entre langues parlées et langues de signes font partie des observations de développement linguistique courantes.

 

En résumé

Le logopède a pour mission de favoriser le développement de la communication et du langage de l'enfant sourd, en privilégiant l'acquisition de la langue française.  L’animateur en langue des signes a pour mission d’étendre les compétences linguistiques et de communication à celles de la langue des signes. La mission du logopède et de l’animateur en langue des signes s’inscrit dans celle plus générale du Centre Comprendre et Parler qui vise à développer les potentialités et les compétences linguistiques de l'enfant sourd, ainsi que de favoriser son épanouissement personnel et son autonomie en s'appuyant sur la collaboration avec les partenaires impliqués : enfant, famille, professionnels et sur la cohérences moyens mis en œuvre