Centre "Comprendre et Parler" asbl

Flash Info!

Formation à la langue en mouvements® à Libramont avec l'UPLF aux dates suivantes : les jeudi 23, vendredi 24 août et vendredi 28 septembre 2018.

En savoir plus ...


Logo Onici

Aan beide oren doof, en toch maar één implantaat terugbetaald

Naar aanleiding van de Internationale CI-dag verscheen op de website van Het Belang van Limburg op vrijdag 23 februari 2018 een artikel met als titel "Aan beide oren doof, en ik krijg maar één CI terugbetaald".

Hetzelfde artikel werd gepubliceerd in de weekendkrant van 23-24 februari 2018.

Je kan het volledige artikel hier downloaden


Film des 50 ans du Centre

Cliquez ici pour le voir en grand


COCOM - GGC

cocom-logo2x.png - 6,87 kB

Commission Communautaire Commune

Gemeenschappelijke GemeenschapsCommissie

"Comprendre et Parler" is gesubsidieerd door de GGC

"Comprendre et Parler" est subventionné par la COCOM

"Comprendre et Parler" receive funds from the COCOM-GGC


FCRA

Logo du FCRA

Fédération des Centres de Réadaptation Ambulatoire a.s.b.l.

Federatie van Centra voor Ambulante Revalidatie v.z.w.

"Comprendre et Parler" asbl est membre de la Fédération des Centres de Réadaptation Ambulatoire

"Comprendre et Parler" is a member of the Federation of Ambulatory Rehabilitation Centers

"Comprendre et Parter" vzw is lid van de Federatie van Centra voor Ambulante Revalidatie


TEFF

The Extraordinary Film Festival

TEFF-200.gif
Le Centre a participé en 2017

photo
Anne Reubrecht,
responsable des
assistantes sociales
et éducateurs

Assistantes sociales et éducateurs

 

(1) Les assistantes sociales

Le service d'aide sociale s'adresse d'une part aux parents des jeunes enfants, d'autre part aux adolescents et jeunes adultes  à audition déficiente. Outre les aspects techniques de l'aide sociale pour les démarches auprès des organismes sociaux et l'aide spécifique aux familles en difficultés socio-économiques particulières, les assistantes sociales participent au processus de rééducation proprement dit. Elles collaborent avec les psychologues pour certaines thérapies systémiques et de manière plus générale à l'action auprès des parents pour assurer leur implication et leur participation au processus de rééducation. Elles interviennent également auprès des enfants et adolescents pour les soutenir dans leur autonomie, et pour les aider à surmonter leurs difficultés personnelles et relationnelles et à rompre l'isolement consécutif à leurs difficultés de communication. 

Au-delà d'une aide individuelle immédiate, nous inscrivons l'intervention des assistantes sociales dans une perspective à long terme, aussi bien au niveau des droits sociaux, qu'au niveau du processus de réadaptation proprement dit.

L'objectif d'autonomie, de bien-être et d'insertion sociale de l'enfant ou du jeune sourd reste un des pôles majeurs de l’intervention.

L'assistant(e) social(e) (AS) a donc pour mission de soutenir les familles d'enfant sourd et les jeunes adultes sourds, de les conseiller et les orienter dans leurs démarches, en axant les interventions de manière privilégiée sur l'autonomie. Cette mission s'inscrit dans celle plus générale du centre Comprendre et Parler qui vise à développer les potentialités et les compétences linguistiques de l'enfant sourd, ainsi que de favoriser son épanouissement personnel et son autonomie en s'appuyant sur la collaboration entre partenaires impliqués, enfant, famille, professionnels.

Afin de développer les potentialités de l'enfant sourd et à favoriser son épanouissement personnel et son autonomie, l'AS est amené à intervenir dans 3 domaines:

  • les aspects techniques de l'aide administrative
  • l'intégration sociale, en lien avec l'activité multidisciplinaire du Centre
  • les situations difficiles, instables ou en danger que traversent l'enfant ou sa famille.

Dans ce cadre, les responsabilités de l'AS s'orientent autour de 5 grands axes:

L'information: l'AS informe la personne sur la législation sociale en lien avec la surdité (AFM, alloc. d'intégration, aides techniques ... ) et sur les différentes associations (APEDAF, CREE, ... ) en lien avec la demande et/ou les besoins de la personne.

L'évaluation: l'AS évalue la situation en tenant compte des potentialités de la personne, de ses souhaits et de son environnement. L'AS évalue avec la personne l'impact du suivi social et y apporte les ajustements nécessaires.

L'accompagnement : pour favoriser l'autonomie de la personne, l'AS l'accompagne en en tenant compte de ses ressources, de son environnement et des moyens de l'institution.
L'AS aide la personne à clarifier, formuler sa demande et à dégager les priorités dans les besoins.
Il situe son travail avec cohérence par rapport aux autres intervenants afin de faire jouer les relais multidisciplinaires et/ou externes à l'institution (travail de réseau). Il rédige des rapports, annote les dossiers et communique l'information nécessaire au travail de chacun dans le respect du secret professionnel partagé.

L'orientation: pour le volet de sa responsabilité, l'AS oriente la personne vers un(e) collègue ou vers un service extérieur lorsque nécessaire.

La médiation: l'AS contribue à la régulation sociale ou familiale dans les situations de tension. Il négocie pour les personnes auprès des associations, services publics en assurant un rôle d'interface entre les personnes et les institutions.

 

L' AS partage ses connaissances au sein de l'équipe professionnelle des AS, au sein de l'équipe de secteur et avec les autres équipe professionnelles.  Il est attentif et participe aux progrès de la recherche et à sa formation permanente. Il actualise ses connaissances dans le cadre de la formation continue (législation, moyens de communication, informatique, guidance familiale, gestion de groupes, ... ).

L'AS participe au nom du centre à des instances de concertation, de décision en matière d'hébergement, d'intégration scolaire, d'insertion sociale et profession de santé ou de partages spécifiques à son domaine d'intervention.

L'AS contribue à la réalisation des objectifs du centre, à l'organisation du travail, à la bonne tenue des réunions.

 

(2) Les éducateurs

Le rôle d'un éducateur consiste à créer, au travers d'animations en groupe ou lors des prises en charge individuelles, un milieu de vie propice au développement harmonieux de l'enfant sourd.  Cette mission s'inscrit dans celle plus générale du centre Comprendre et Parler qui vise à développer les potentialités et les compétences linguistiques de l'enfant sourd, ainsi que de favoriser son épanouissement personnel et son autonomie.

L’éducateur conçoit, organise, anime et évalue les activités éducatives favorisant le développement général d'un enfant placé sous sa responsabilité.  L'éducateur participe à l’animation et à l’évaluation des activités individuelles ou de groupes et contribue à la création d’un climat stimulant pour l’apprentissage.

Ces responsabilités s'orientent autour de 3 grands axes:

La médiation: l'éducateur a un rôle de médiateur lors des récréations et des animations de groupe. Il s'assure que chacun puisse s'épanouir dans l'activité, dans le respect et l’application des règles et une gestion favorable des conflits.

La surveillance: l'éducateur surveille les récréations et accompagne les sorties en groupe en veillant à ce que les règles de sécurité soient respectées.

La communication: l'éducateur veille au respect du règlement de l’École et du Centre. Il verbalise ou explique les règles aux enfants.

 

L'éducateur a aussi la responsabilité de remplacer un intervenant en cas d'absence et de prendre en charge un enfant ou un groupe d'enfants pendant cette absence.

L'éducateur participe activement et de façon régulière au travail d'équipe avec ses collègues, notamment dans les activités de loisirs et de vacances.